Blessé

Ce fut en suivant des traces de loup que je suis arrivé sur ce caribou, qui s’était réfugié dans la rivière pour échapper à son prédateur. Mais la blessure qu’il avait au flanc ainsi que l’accumulation de glace sur son pelage le condamnait à une mort certaine. Et c’est mort que nous l’avons retrouvé le lendemain matin, recouvert par une petite neige à travers un soleil voilé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.