Le repos des lagopèdes

Ces lagopèdes des saules se reposent au soleil de décembre, tout en gardant un œil autour.

Cet oiseau est très camouflé, en été comme en hiver. L’été, il arbore un plumage de couleur rouille, et l’hiver, il est blanc immaculé ; il ne reste que les plumes de sa queue qui sont noires.

La meilleure façon de les photographier est d’approcher sans geste brusque et de rester longtemps avec eux, ils finissent par s’habituer à notre présence, et au bout d’une heure ou deux, on est capable de faire de bonnes images dans des conditions naturelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.