Décollage

Il m’est arrivé d’attendre plusieurs heures avant qu’un faucon décolle de son perchoir. Parfois, la température peut descendre en dessous de -20°C, mais il faut garder l’objectif sur l’oiseau si on veut prétendre lui tirer le portrait au décollage ! Plusieurs faucons gerfauts se montrent peu farouches de nature, mais rester dans son véhicule quand c’est possible reste le meilleur des choix. Mais attention par exemple de ne pas viser vers l’avant du véhicule quand il fait très froid : la chaleur du moteur vous empêchera une bonne netteté sur votre sujet. Il faudra aussi ouvrir plusieurs fenêtres pour mettre rapidement l’habitacle du véhicule à une température proche de la température extérieure, et ceci pour les mêmes raisons.

Je me rappelle avoir vu cet oiseau au port de Matane, il a été vu le lendemain à Pointe-au-Père, et je le revoyais le surlendemain à Matane : la preuve que ces oiseaux parcourent des distances colossales !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.