Ravage forestier

Du haut de sa montagne, ce caribou gaspésien semble regarder la forêt en triste état après le passage des humains. Les caribous montagnards de cette région se nourrissent principalement de lichen arboricole pendant la saison hivernale. Ce lichen est très long à pousser et pour en avoir assez pour soutenir une population de caribous, ça prend des forêts qui ont environ un siècle d’âge, mais on coupe les forêt bien avant cette échéance, n’autorisant pas le lichen à se régénérer dans les arbres.

Aussi, tous les chemins ouvert pour aller chercher ce bois en forêt favorise les déplacements rapides de certains prédateurs d’un territoire à l’autre, rendant les caribous plus vulnérable à la prédation. Et les caribous n’ont pas évolués dans cet environnement artificialisé par l’être humains en quelques décennies seulement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.