Survivre à l’hiver

L’orignal et très bien adapté à son milieu. Mais l’hiver canadien est rude et tous ne survivront pas à l’hiver. C’est le moment où l’orignal se constitue un “ravage”, c’est à dire un endroit restreint où il estimera avoir assez de nourriture pour tenir tout l’hiver. De cette façon, il créera des chemins qu’il reprendra dans les périodes de forts enneigements afin de sauver l’énergie d’un déplacement trop coûteux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.