À l’heure mauve

Je me rappelle mes doigts qui gelaient à attendre que ce harfang daigne enfin décoller. Ce fut une belle récompense !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.