L’observatoire d’un soir

Cette chouette lapone est sortie de sa forêt boréale pour les quelques mois d’hiver. Certaines années, elles arrivent par centaines dans le Sud du Québec, et on ne comprend pas encore trop bien les raisons de ces déplacements hivernaux irréguliers. Ça pourrait être pour des raisons de pénuries de micro-mammifères dans le Nord, ou de fort enneigement empêchant la chasse, les petits rongeurs restants habituellement sous la couche de neige.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.