Le héron et le lecteur

Scène typique d’un parc urbain, où les distances de sécurité des animaux sauvages envers les Êtres humains sont très réduites, un plaisir pour le photographe de pouvoir composer des images à sa guise.

Les animaux naissent dans un environnement urbain, c’est donc leur “normalité”, leur référence depuis le début. Le fait qu’il ne soient pas chassés participe aussi probablement au fait de ne pas considérer l’Être humain comme un prédateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.